Patti Smith

Ce soir au théâtre Sébastopol à Lille !

Lever de rideau sur une ambiance à la Velvet…

Patti, la grande poétesse du rock, apparaît, presque timide au milieu d’un sextet unplugged…

Lenny Kaye campe à ses côtés, fidèle compagnon des débuts et rien moins que sauveur du rock garage grâce à la compile ‘Nuggets’ sans laquelle nombre de groupes seraient tombés dans l’oubli…

Disque de chevet de Patti à l’époque des clubs new-yorkais comme le CBGB ou le Max’s Kansas City avec Tom Verlaine !

Patti s’indigne : ‘People have the Power’ ; se rebelle contre la boucherie économique et la corruption généralisée : ‘Jésus est mort pour les pêchés de quelqu’un mais pas les miens’...

Vient un hommage à Charles Baudelaire suivi de Gloria, l’hymne incontournable du rock. Puis un rappel avec ‘Outside of Society’ et ‘Because the Night’, coécrit avec le Boss…

Un superbe best-of pour un indispensable voyage qui m’emmène jusque dans un dernier bar où je rencontre Lola et Céline…

Oui, j’arrive ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *