Nilda Fernandez

Vendredi dernier à Bruay, le catalan de Barcelone fait chanter la salle à la mémoire des indiens d’Amérique : ‘Innu Nikamu’…

Quand il n’écrit pas, Nilda tourne à travers le monde, de Cuba à Moscou, de Bruxelles à Lausanne…

Avec l’album Castelar, il met en musique les poèmes de Frederico Garcia Lorca

Et quand il lui reste un peu de temps, il campe le roi Ferdinand d’Aragon dans l’opéra rock Anne de Bretagne

Voix androgyne et intégrité riment avec Nilda : ‘je suis un artiste depuis la vie et pour la vie’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.