Esperanza Spalding

Issue de Portland, Esperanza vient de sortir un troisième album : Chamber Music Society, carrefour détonnant entre jazz et classique.

‘L’industrie du disque a tendance à orienter les goûts des gens et à les limiter. Mais je crois qu’il y a encore des auditeurs qui ont envie d’être étonnés. Après m’avoir écoutée, certaines personnes me disent qu’elles pensaient ne pas aimer le jazz. Mais qu’en fait, c’est génial‘…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.