Vaclav Havel, rock’n roll attitude

La révolution de velours est orpheline depuis déjà une semaine !

Dimanche 18 décembre 2011 à Hradecek près de Prague.

A 75 ans, dans sa maison de campagne, le Président philosophe tire le rideau après une vie de révolte, qualifiée d’oeuvre d’art par Milan Kundera

Concert de Plastic People vendredi soir dans le centre de Prague, en hommage au grand amateur de rock…

Retour en 1989 ! Les tchèques se coupent la barbe sur la place Venceslas, l’équivalent pragois des Champs Elysées. Les tanks  sont roses. Suprême insulte pour le dernier général soviétique en place à Prague. Un écrivain dramaturge devient Président. Michael Kocab, chanteur de rock et futur prix Nobel de la Paix, est nommé Ministre des Droits de l’Homme. Franck Zappa renforce l’équipe…

Oui, c’est la révolution de velours ! Qui n’est pas sans rappeler le Velvet Underground et ses chemins de traverses. Toute une ville et tout un pays retrouvent la liberté dans un formidable élan teinté d’humour…

Un hélicoptère survole la ville en ballotant une baudruche de général russe. Les Stones arrivent en renfort pour un méga concert avec des accents de Woodstock. Une petite pluie et les gens se jettent dans la boue. Le gouvernement est en tribune. Vaclav accorde une interview à la presse tout en bogartant un énorme joint. A peine le temps de dissiper la fumée sur l’objectif de la caméra ! Le reportage continue à la sortie du stade. Une vieille dame, un enfant à chaque main, déclare : ‘je suis heureuse qu’ils aient vu ça’ ; un jeune homme aux cheveux longs lâche ironiquement : ‘j’ai vu les Stones, je peux mourir’

Bientôt, ce sera les voeux de Nouvel An à la télé, au milieu d’une taverne. Et Vaclav de conclure : ‘et surtout, beaucoup plus de rock’n roll’… Et encore les Stones ! Il faut dire qu’ils sont mécènes de la réfection d’une des salles du château. Et Keith adore jouer avec la télécommande du lustre chandelier en cristal…

Eh oui, c’est la vie de château qui s’annonce, à coup de champagne tchèque, de staropramen et de becherovka, de caviar russe et de goulash du noctambule…

Pavlina est aux anges ! Et moi aussi ! 

 

Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *