Patti Smith

Fête de l’Humanité. Paris. Samedi 15 septembre. 

Je retrouve Patti (auburn) sur la plus grande scène du monde, celle de l’Humanité. A 65 ans, bonnet vissé sur la tête et rangers aux pieds, elle chante encore et toujours avec les tripes et la rage d’y croire. En autant de valeurs humanistes qu’elle déclame à la manière d’un poème idéal : un monde meilleur où les enfants grandissent sans la menace du cancer…

‘Car punk, c’est aussi la liberté de respirer de l’air pur et de boire de l’eau non polluée’…

Because the night, Gloria, Banga, Maria, tout y passe de 1974 à 2012…

Evidemment, le concert explose dans un rappel géant au son de People have the power, tout droit ressorti de l’album Dream of life de 1988. Rêve garanti !

Le plus dur étant de maîtriser les coupes de champagne au milieu des pogos !

Dédicaces à Sandrine, Isabelle (s), Marie et Michel…

 

Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *