L’Ours Cathare

Dimanche 23 juin. Marché de Gruissan. Aude Gruissan Tour Barberousse

Cathare Rien à voir avec Jean-Jacques Annaud mais cette traque s’avère tout aussi spectaculaire …

Viviane s’est échappée de la réserve africaine de Sigean… Elle décide même de prendre le large sur la plage de Gruissan… Un ballet d’hélicoptères papillonne dans le ciel à la recherche du plantigrade du Tibet… En plein marché, installés à une terrasse, Florence, Gaye-Thaïs, Guillaume et moi sirotons un apéro… Et si Viviane se ruait soudainement sur les baies de goji toutes proches ?

La tension monte ! Après un suspens insoutenable, les nouvelles tombent. La belle plante himalayenne reste introuvable… Marécages, hibernation précoce, refuge dans un château cathare : toutes les hypothèses sont envisagées par notre équipe de détectives…

Les investigations sont lancées : marais du Salin, hauteurs de Gruissan, Peyrepertuse et Quéribus… Rien n’y fait ! Pas la moindre peau d’un ursidé, même en peluche…

Gaye-Thaïs et Florence en profitent pour herboriser… L’arroche des mers, le pourpier local
accompagnera bien les marbres au fenouil de ce soir… Et le vin de Pierre Richard aussi !

Sacrées bonnes filles cathares que ces deux damoiselles !

Le sentier cathare se veut venteux, parsemé de nombreux villages authentiques, en circulades ou à flanc de montagne : Cucugnan et son curé, Montolieu et ses livres, Lagrasse et son abbaye bénédictine datant de Charlemagne, Rennes le Château et le trésor de l’Abbé Saunière qui changerait la face du monde…Village Cathare

Autant de cachettes fabuleuses pour Viviane qui reste introuvable plusieurs jours après sa cavale…

Faudra-t-il retourner au sommet de la Carcassonne Céleste ? La Pierre Percée de Duilhac semble un refuge idéal pour Viviane, la fée du lac…

De toute façon, à l’époque des Cathares, un passage secret permettait d’accéder au château par une échelle amovible… Il existerait encore !?! Je savais bien qu’ils avaient un truc pour monter le pain…

Ou alors, Viviane serait dans la tour Barberousse de Gruissan ? C’est dur la chasse à l’ours…

Peut-être l’occasion d’une superbe prochaine édition des Médiévales en septembre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *