Louise Michel

 Déportée au bagne après la Commune de 1871, elle rentrera finalement en 1880. Après plusieurs attentats et une balle dans le crâne, elle fera le tour d’Europe pur donner des conférences et participer à des actions de lutte jusqu’à sa mort en 1905..  Infatigable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.