Junajah. Sentiers Battus…

Slam !

« J’ ai recouvert mes mots (maux) d’un sens qui m’émeut, c’est ici que réside l’acte poétique. »

Mes mots, jamais assez puissants, précis pour relater la puissance de tes frappes. Quand à mes larmes, elles sont trop muettes pour refléter tous les cris que je n’ai pas poussés à chacune de tes claques.

Merci à Anaïs !

Paroles de Femmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *